Accueil > Nos livres > Caractères
La calligraphie arabe
Parution : 20/09/2013
Format : 22 x 27 cm
Nombre de pages : 80 pages
Couverture cartonnée
ISBN : 9782215147756
MDS : 279129N1

Collection Caractères

La calligraphie arabe

Ghani Alani

"La calligraphie est cachée dans l'enseignement du maître,
Mais son existence est dans l'abondante répétition des exercices
Et dans la constance avec laquelle on s'y applique."

Pratiquée depuis plus de quinze siècles, de l'Andalousie à l'Inde, la calligraphie arabe, magnifiée dans les manuscrits comme dans l'ornementation architecturale, a acquis au fil des siècles son statut d'art universel et intemporel.
Méthode progressive et pédagogique qui s'adresse à tous, ce manuel d'initiation traite des aspects théorique et pratique de l'écriture à la calligraphie à partir de termes simples. L'apprentissage commence par le choix des matériaux et la préparation des outils. Il s'appuie ensuite, à travers les nombreux exercices proposés par Ghani Alani, sur le tracé des lettres isolées, sur leur assemblage jusqu'aux mots, pour enfin conduire à l'écriture de la phrase. Une fois ces généralités techniques acquises, vous vous initierez à la création de compositions graphiques, dans l'un des sept styles majeurs présentés ici (Koufique, Thuluth, Nuskhi, Persan, Turc, Riqââ et Maghrébi).
L'acquisition d'une base sûre vous permettra de dépasser les règles de la calligraphie arabe pour réaliser vos propres modèles. Devenez à votre tour un pèlerin du calame, un magicien des mots et un peintre de la parole...

L'auteur :
Né à Bagdad (Irak) en 1937, Ghani Alani apprend la calligraphie dès l'âge de sept ans. Disciple du grand maître de l'école de Bagdad, Hachim El Bagdadi, et du grand maître de l'école turque, Hamed El Amedi, il obtient, après plus de quinze ans d'apprentissage, leur Ijaze (diplôme de calligraphie remis par un maître à son meilleur élève et unique héritier). Il complète sa maîtrise artistique par une connaissance approfondie de l'enluminure. Docteur en arts plastiques et en droit, il enseigne dans diverses universités et écoles (Institut des Langues Orientales, École Normale Supérieure, etc.) avant de se consacrer pleinement à son art. Nombre de ses oeuvres sont exposées dans les musées à travers le monde (Centre Georges Pompidou, Bibliothèque nationale, Institut du Monde arabe, musée d'Art de Glasgow, British Museum, Musée Voor Volkenkunden de Rotterdam...). En 2009, Ghani Alani reçoit le prix UNESCO-Sharjah pour la culture arabe et, en 2011, le prix européen de poésie Michel-Ange.

Vous aimerez aussi !